Zéro pesticides sur la commune

Les produits phytosanitaires interdits dans les espaces verts en 2017 et les jardins en 2019 !!

Le 22 juillet 2015, l’Assemblée Nationale a adopté la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit la mise en place de l’objectif zéro pesticide dans l’ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017 : interdiction de l’usage des produits phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts et les voiries.

Pour les jardiniers amateurs, la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites à partir du 1er janvier 2019.

Adieu les pesticides ! Depuis le 1er janvier 2017, comme le veut la loi, la commune de Morlincourt a tourné le dos aux produits phytosanitaires (désherbants) pour entretenir ses parterres, trottoirs et allées du cimetière. Elle a signé la Convention « Zéro Phyto ».

Une petite révolution verte que la commune met en oeuvre.

Il faut adopter d’autres méthodes, d’autres réflexes : broyage, paillage qui empêche l’herbe de pousser et garde l’humidité. Elle s’est pourvue d’un désherbeur thermique qui nécessite des passages plus fréquents que le désherbant.

La mise en place de ces solutions alternatives aux produits phytosanitaires ne fera pas faire d’économies à la commune. L’objectif est écologique car les pesticides, les désherbants pénètrent dans la terre ou sont lessivés par la pluie. On les retrouve dans les stations d’épuration qui n’arrivent pas à éliminer tous les composants de ces produits. Ils réapparaissent dans les rivières. Seuls les produits de biocontrôle, qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique peuvent être utilisés.

Le désherbant a complètement disparu dans le traitement des trottoirs de notre commune mais on n’a pas trouvé de recette miracle pour remplacer ces pesticides : il faudra accepter et changer son regard sur la végétation spontanée et « On a de l’huile de coude et de l’huile mécanique ! ».

Nous demandons à chacun d’entre vous de participer à cette petite révolution en entretenant vos abords de propriété pour garder notre commune propre.

La propreté des rues est aussi l’affaire des riverains !

A propos Cynthia Capelle

Conseillère municipale sur la commune de Morlincourt en charge de la communication ;-)
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés